Les collégiens s’engagent pour la planète!

Le collège de Notre Dame a renouvelé son partenariat avec le CNES dans le cadre d’un projet de développement durable visant à sensibiliser les élèves au réchauffement climatique à partir du suivi des manchots par satellite. Pour ce premier temps fort, deux classes de sixième devaient visiter le muséum d’histoire naturelle de Toulouse pour faire connaissance avec les différentes espèces de manchots existants et ainsi débuter le projet pédagogique annuel. Malheureusement, les conditions sanitaires actuelles ont changé le programme des petits scientifiques en herbe. Qu’à cela ne tienne, s’ils n’ont pas pu se rendre à Toulouse, c’est le muséum qui est venu à eux sous la forme d’une visioconférence avec l’intervention de différents spécialistes impliqués dans le projet Argonimaux dont l’aquariologiste, Nicolas Hirel, spécialiste des manchots du cap qui ont posé leur petites pattes palmées sur le rocher de Mare Nostrum à Montpellier. Au cours de la visioconférence, les élèves ont ainsi pu en apprendre davantage sur leur mode de vie et leur biologie, leurs conditions de vie ainsi que le suivi des animaux équipés de balise Argos. La séance s’est achevée de manière plus ludique : nos deux classes ont ainsi pu se confronter au travers d’un quiz, aux six autres classes d’Occitanie retenues cette année pour le projet “trop chaud pour les manchots”.